Friday, 10 May 2013

Le Cygne

Ce poème est venu à moi comme eau pure prêt pour mon baptême de mots glorieux de significations, est venu à moi comme une créature pleine de beauté, débordée, intacte, ciselant signes lumineux sur mon visage.







LE  CYGNE

  


Au festival des cygnes vaniteux,




qui tout ont connu,

qui loin sont de la mort,

et moi, si étranger à leur joie

par un conjuration

du raisonnement

jusqu'à l'odeur

des fleurs me fuit

quand je pense.

Je suis devenu une menace

au bord de la réflexion.

Ils le perçoivent, me montrent

leur mépris,

m'évitent, m'ignorent.

Mais ce n'est que moi qui vais être

témoin de leur hautaine beauté!
 
Moi, le plus beau

de tous les cygnes!
 
***
                                                                                                   Westfalen, Deutschland, Mai 2011.




    The Black Swan



No comments:

Post a comment